AP Photo/Kamil Zihnioglu Marine Le Pen

PARIS — Des centaines de manifestants ont pris la rue à Marseille, mercredi, pour protester contre la candidate du Front national à la présidentielle française, Marine Le Pen, à l’approche du dernier rassemblement de campagne de celle-ci dans la ville portuaire.

Dans la nuit, des échauffourées ont éclaté entre des manifestants de gauche et la police. Cette dernière a eu recours à des gaz lacrymogènes pour disperser la foule.

L’un des protestataires, Gaspard Flamant, a dit craindre que Mme Le Pen remporte le premier tour de l’élection de dimanche. Les deux candidats qui récolteront le plus de voix croiseront le fer au second tour le 7 mai.

Le jeune homme de 26 ans s’est dit peu optimiste quant au dénouement du premier tour, mentionnant l’élection de Donald Trump, aux États-Unis, et le vote sur le «Brexit», la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Selon les résultats d’un sondage publié mercredi, Marine Le Pen et son rival centriste Emmanuel Macron, du mouvement En marche!, arrivent tous deux au premier rang dans les intentions de vote.

Plus tôt cette semaine, des affrontements avaient également éclaté à Paris, entre des agents de police et des opposants à Mme Le Pen et à son parti anti-immigration.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus