Christophe Ena Christophe Ena / The Associated Press

PARIS — Les 11 candidats qui espèrent diriger la France ont pris part, jeudi, à une émission politique sur France-2, alors que les informations arrivaient peu à peu concernant la fusillade sur les Champs-Élysées au cours de laquelle un assaillant a tué un policier.

À quelques jours seulement du premier tour, les candidats disposaient chacun de 15 minutes pour répondre à des questions individuelles sur leur programme et pour présenter une brève conclusion.

Le déclenchement de l’intervention policière sur les Champs-Élysées, à Paris, n’était pas connu avant que les candidats ne prennent place sur le plateau de France-2. Ils ont été informés de la situation au cours de l’émission, qui était avant tout une succession d’entretiens.

Les quatre candidats qui arrivent en tête dans les sondages — Emmanuel Macron, Marine Le Pen, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon — tentaient notamment d’impressionner les quelque 30 pour cent d’électeurs français qui n’ont pas encore arrêté leur choix.

L’issue de la campagne est de plus en plus difficile à prédire. Les deux candidats qui recueilleront le plus de votes s’affronteront au deuxième tour, le 7 mai.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus