David Vincent David Vincent / The Associated Press

WASHINGTON — Barack Obama a appelé Emmanuel Macron, l’un des candidats à l’élection présidentielle en France, mais pas pour lui offrir son soutien.

Selon Kevin Lewis, porte-parole de l’ancien président américain, les deux hommes ont discuté au téléphone jeudi.

Ils ont parlé de «l’importante élection» qui se jouera en France, ainsi que des enjeux pour le pays et la région.

Il est important pour Barack Obama que la France «puisse représenter les valeurs libérales en Europe et dans le monde», a ajouté M. Lewis.

L’ancien président démocrate ne soutient officiellement aucun candidat à la présidentielle française, et cela inclut M. Macron, a dit M. Lewis.

Emmanuel Macron est l’un des onze candidats en lice pour le premier tour de la présidentielle, qui aura lieu dimanche. M. Macron dit être au centre de l’échiquier politique.

Parmi les autres aspirants à la présidence de la France, on retrouve notamment Marine Le Pen et François Fillon pour la droite, ainsi que Benoît Hamon et Jean-Luc Mélanchon pour la gauche.

Les résultats de l’élection française sont surveillés de près, car ils pourraient être un signe que l’Europe optera davantage pour des candidats nationalistes qui militent pour une sortie de l’Union européenne.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus