BERLIN — La police allemande a arrêté un Allemand de 28 ans d’origine russe relativement à l’attaque à l’explosif perpétrée contre l’autocar du club de football Borussia Dortmund.

Un joueur et un policier ont été blessés la semaine dernière quand l’autocar a été secoué par trois petites explosions.

Une note trouvée sur place revendiquait l’attaque au nom de militants islamistes, mais les policiers avaient rapidement douté de son authenticité.

Le suspect a été arrêté tôt vendredi matin dans la région de la ville de Tuebingen, dans le sud-ouest de l’Allemagne.

Des procureurs ont révélé que l’individu, Sergej W., avait emprunté une somme considérable pour acheter des options de vente sur le titre du club, en pariant qu’il plongerait — ce qui aurait pu se produire si un joueur avait été grièvement blessé, voire tué, lors de l’attaque.

Le ministre de l’Intérieur de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Ralf Jaeger, a expliqué que le suspect espérait empocher des millions de dollars.

Les forces de l’ordre ont retracé l’ordinateur utilisé pour acheter les options jusqu’à l’hôtel de luxe de Dortmund où le club était descendu. Le suspect avait réservé une chambre au même établissement.

Aussi dans Monde :

blog comments powered by Disqus