Carolyn Kaster Carolyn Kaster / The Associated Press

Michael Flynn aurait averti l’équipe de transition du président Donald Trump plusieurs semaines avant l’investiture en janvier qu’il était sous le coup d’une enquête fédérale, a révélé hier le quotidien New York Times.

L’enquête ciblait le fait que M. Flynn avait travaillé comme lobbyiste rémunéré pour la Turquie lors de la présidentielle américaine, selon deux personnes bien au fait du dossier.

Malgré cet avertissement, M. Trump a nommé M. Flynn comme son conseiller à la sécurité nationale. Un poste qui a permis à M. Flynn d’avoir accès au président et à presque tous les secrets des agences de renseignement américaines.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!