L’administration Trump a annoncé hier qu’elle prolongeait la levée des sanctions économiques contre l’Iran en vigueur depuis la signature par l’ancien président Barack Obama de l’accord sur le nucléaire en 2015.

Une décision qui va à l’encontre de ce que le candidat Donald Trump avait promis lors de la campagne présidentielle, soit de «déchirer» cet accord.

Toutefois, Washington a voulu montrer qu’il reste ferme face à Téhéran. Le Trésor a en effet annoncé de nouvelles sanctions, cette fois contre les responsables iraniens du programme de missiles balistiques.

Les États-Unis craignent que l’Iran puisse cibler ses alliés dans la région comme Israël et l’Arabie saoudite.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!