BAMAKO, Mali — Un couple que des extrémistes accusaient d’infidélité a été lapidé à mort dans le nord du Mali, selon un dirigeant local.

Le meurtre du couple touareg dans la ville de Taghlite aurait été ordonné par l’ancien maire d’Aguel’hoc, qui a maintenant rejoint les rangs des djihadistes.

Le responsable, qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat par crainte pour sa sécurité, a dit que le couple a été lapidé par des membres du groupe Ansar Dine, qui est majoritairement composé de touaregs ultraconservateurs.

Le meurtre a été confirmé jeudi par un membre de l’Assemblée nationale, mais Aicha Maiga ne disposait pas de plus de détails.

Des extrémistes associés à Al-Qaïda ont pris le contrôle du nord du Mali en 2012, et ils y ont imposé la loi coranique avant d’être délogés en 2013. Ils demeurent toutefois actifs.

Un autre couple avait été lapidé à mort à Aguel’hoc en 2012.

Aussi dans Monde :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!