AP

LA HAVANE — Le virus Zika connaît une recrudescence à Cuba, rapportent les médias officiels de l’île, bien que le nombre total de cas y soit beaucoup moins élevé que dans les autres pays et territoires des Caraïbes.

Selon la presse locale, un total de 1850 cas de virus Zika ont été recensés en 2016 et au cours des premiers mois de 2017.

En comparaison, Puerto Rico a déclaré 40 000 cas l’an dernier.

Les provinces cubaines les plus touchées sont celles de La Havane, de Guantanamo et de Cienfuegos, a indiqué un représentant du gouvernement.

Le virus Zika — qui se transmet par piqûres de moustiques infectés et par voie sexuelle — peut notamment causer la microcéphalie chez les bébés nés de femmes infectées pendant leur grossesse. Les symptômes chez les adultes en bonne santé sont moins dangereux.

Il n’existe pas de vaccin pour traiter le virus Zika. Les efforts de prévention consistent à contrôler le type de moustique qui transmet le virus.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!