Bobby Caina/The Associated Press Greg Gianforte

Un journaliste du quotidien anglais The Guardian affirme s’être fait frapper mercredi par Greg Gianforte, candidat républicain au Congrès dans l’État du Montana.

À la veille d’une élection partielle dans laquelle l’unique siège au Congrès de cet État du Nord-Ouest américain, le reporter Ben Jacobs aurait été plaqué par M. Gianforte après lui avoir posé une question sur la réforme républicaine de l’assurance-santé.

«C’est la chose la plus étrange qui me soit arrivée en couvrant la politique», a déclaré le journaliste au Guardian, qui a ajouté que l’incident s’était produit dans une petite pièce, où ils se trouvaient avec l’équipe d’une chaîne de télévision locale.

Dans un segment audio mis en ligne par le journaliste, on peut entendre une questions posée par le journaliste, puis de lourds bruits suivis de la voix de Greg Gianforte, qui somme le reporter de déguerpir. «Je suis tanné de vous, crie-t-il. Le dernier homme qui est venu ici a fait la même chose. Sortez d’ici immédiatement [Get the hell out of here]!»

C’est d’ailleurs cette dernière phrase que le politicien a répétée, même lorsque le journaliste lui a fait remarqué qu’il l’avait plaqué et avait brisé ses lunettes. Ben Jacobs a aussi indiqué à M. Gianforte qu’il appellerait la police, ce qu’il a fait. Une enquête est en cours et le journaliste a été transporté à l’hôpital de Bozeman.

Un porte-parole de Greg Gianforte a indiqué à l’Associated Press que le candidat se trouvait dans un bureau privé quand Ben Jacobs a fait irruption sans permission afin de poser une question. Selon sa version des faits, M. Gianforte aurait tenté de saisir le téléphone du journaliste avec lequel il enregistrait lorsque les deux hommes sont tombés au sol.

Une journaliste de Fox News qui a assisté à toute la scène a contredit la version du candidat républicain. «Gianforte a agrippé Jacobs par le cou avec ses deux mains et l’a projeté sur le sol derrière lui. […] Gianforte a ensuite commencé à frapper le journaliste avec ses poings», a écrit la reporter Alicia Acuna dans son compte rendu de l’incident. Mme Acuna a précisé que le journaliste, bien qu’insistant, n’avait montré aucun signe d’agressivité avant de se faire attaquer.

Greg Gianforte est un homme d’affaires ayant lancé la compagnie RightNow Technologies. Il brigue le siège laissé vacant par Ryan Zinke, désormais Secrétaire de l’intérieur de Donald Trump.

La fortune personnelle du candidat républicain est évaluée entre 65 et 315 M$. Le journaliste avait publié un texte d’enquête rapportant des liens financiers entre M. Gianforte et la Russie à la fin du mois d’avril.

L’éditeur du Guardian pour les États-Unis, Lee Glendinning, s’est dit «atterré par la façon dont Ben Jacobs a été traité». «Nous sommes engagés à ce que le pouvoir rende des comptes. Nous sommes solidaires de Ben et de notre équipe de reporters pour les questions qu’ils posent», a-t-il fait savoir dans un communiqué.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!