The Associated Press

WASHINGTON — Les autorités américaines ont arrêté l’ancien président panaméen Ricardo Martinelli après que le Panama ait lancé un mandat d’extradition contre lui.

Le porte-parole du U.S. Marshals Service, Manny Puri, affirme que Martinelli était en garde à vue lundi soir dans un centre de détention fédéral à Miami.

L’ancien président a été arrêté plus tôt dans la soirée près de sa maison à Coral Gables, en Floride.

Il est accusé de corruption et d’avoir espionné des membres de l’opposition lorsqu’il était au pouvoir.

Ricardo Martinelli devrait comparaître devant un juge pour une audience d’extradition.

Président de 2009 à 2014, il a nié les actes qu’on lui reproche et a affirmé que l’affaire est une persécution politique organisée par son successeur.

En février, des procureurs du Panama avaient également demandé de l’aide internationale pour arrêter deux de ses fils dans le cadre d’un scandale de corruption relié à l’entreprise brésilienne Odebrecht.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!