The Associated Press Ivanka Trump.

WASHINGTON — Ivanka Trump a visité le Capitole, mardi, pour discuter avec des élus républicains d’une proposition visant à élargir un crédit d’impôt pour les familles.

La conseillère et fille du président Donald Trump se trouvait au Capitole pour y rencontrer les sénateurs Marco Rubio, Deb Fischer, Joni Ernst, Mike Lee et d’autres. À son arrivée, Mme Trump a déclaré qu’elle «avait hâte d’avoir une discussion robuste».

Un représentant de la Maison-Blanche a précisé que le groupe discuterait de la possibilité d’élargir le crédit d’impôt pour enfants. Ce représentant, qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat, a indiqué que l’administration s’était fait dire par des élus que cette approche aiderait les familles qui travaillent.

Bien que Mme Trump ait déjà rencontré des élus par le passé, il s’agissait de sa première visite publique au Capitole. Elle a écrit sur Twitter, mardi, que «les frais de garde sont une dépenses majeures pour les familles américaines. Cette administration veut créer des solutions pour leur permettre de prospérer».

Mme Trump souhaitait inclure un allégement fiscal pour les familles dans le cadre de la réforme fiscale prévue par l’administration actuelle. Les sénateurs Rubio et Lee ont proposé d’élargir le crédit d’impôt pour enfants, qui permet aux familles admissibles d’économiser jusqu’à 1000 $ d’impôt.

M. Rubio a précisé que la rencontre tournerait autour du crédit ainsi que d’autres politiques.

Lorsqu’on lui a demandé s’il appuyait l’idée d’un congé familial payé, une mesure prônée par Ivanka Trump, Marco Rubio a répondu: «Je crois que nous devons faire quelque chose au sujet des congés familiaux, absolument.»

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!