PARIS — Le nouveau gouvernement du président français Emmanuel Macron a présenté jeudi un projet de loi pour renforcer les pouvoirs des policiers, au moment où la menace islamiste se fait plus présente que jamais en Europe.

M. Macron assure que le projet de loi discuté par son cabinet ne portera pas atteinte aux libertés individuelles, mais certains croient que la France se dirige vers un état d’urgence permanent.

Le gouvernement Macron souhaite prolonger jusqu’au 1er novembre l’état d’urgence actuellement en vigueur, le temps de faire adopter son projet de loi par le parlement. Il s’agirait de la sixième prolongation de l’état d’urgence depuis les attentats terroristes de Paris en novembre 2015.

La loi permettrait aux autorités d’assigner à domicile les individus qui présentent «une menace particulièrement grave». Ces suspects pourraient se déplacer dans un secteur limité, pour leur permettre une vie personnelle et professionnelle.

La loi assouplirait les conditions encadrant les perquisitions antiterrorisme, pourvu qu’elles aient été autorisées par un juge.

Les lieux de culte pourraient être fermés pendant six mois si des commentaires incitant au terrorisme y sont formulés. Des mesures sont aussi prévues pour resserrer la sécurité lors des événements sportifs et culturels.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!