AP

LONDRES — Alors que les causes de l’immense incendie dans une tour à logements de Londres commençaient à se préciser, vendredi, la police de la métropole britannique a dit qu’elle envisageait de déposer des accusations d’homicide involontaire relativement à ce drame qui a fait au moins 79 victimes.

Une responsable de la police londonienne, Fiona McCormack, a affirmé que les autorités “considéraient toutes les infractions liées à la santé et la sécurité” et examinaient “toutes les entreprises impliquées dans la construction et la rénovation de la tour Grenfell”.

Les enquêteurs britanniques croient que l’incendie pourrait avoir pris naissance dans le congélateur d’un réfrigérateur, qui ne faisait pourtant pas l’objet d’un rappel.

De plus, l’isolation et le revêtement retrouvés sur les lieux ont échoué à tous les tests de sécurité en matière d’incendie, selon Mme McCormack. Le gouvernement britannique a ordonné que le modèle de réfrigérateur en question soit examiné.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!