MENA | The Associated Press Le président égyptien Abdel-Fattah el-Sissi.

LE CAIRE — Le président égyptien a ratifié un accord contesté selon lequel son pays accordera à l’Arabie Saoudite le contrôle de deux îles de la mer Rouge.

Le conseil des ministres d’Abdel-Fattah el Sissi en a fait l’annonce samedi par communiqué.

L’accord sur la démarcation de la frontière maritime avait été conclu en 2016.

La ratification fait suite au feu vert donné par le parlement égyptien le 14 juin et ce, en dépit de jugements invalidant le transfert qui était prévu.

Le gouvernement soutient que les deux îles ont toujours appartenu à l’Arabie Saoudite, mais que celles-ci avaient été prises sous l’aile de l’Égypte dans les années 1950 en raison de tensions entre Israéliens et peuples arabes.

Certaines voix s’élèvent pour critiquer le transfert territorial, alléguant que ce dernier est mené en échange de milliards de dollars de la part de l’Arabie Saoudite.

Les autorités égyptiennes ont arrêté, plus tôt ce mois-ci, environ 120 personnes qui s’étaient prononcées contre l’entente ou qui avaient pris la rue en guise de protestation. La plupart d’entre elles ont été libérées depuis.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!