The Associated Press Recep Tayyip Erdogan

ISTAMBOUL — Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a rejeté, dimanche, l’appel des principaux pays arabes demandant à la Turquie de retirer ses troupes au Qatar, soutenant que la liste de demandes de ces derniers mine la souveraineté du petit pays du golfe.

Prenant la parole après les prières des célébrations de la fin du ramadan, le président Erdogan a qualifié la demande des pays arabes d’«irrespectueuse», ajoutant que la Turquie n’allait pas demander la permission d’autres pays quand vient le temps de conclure des accords de coopération en matière de défense.

La Turquie continuera de soutenir le Qatar, a-t-il assuré.

Plus tôt ce mois-ci, plusieurs pays arabes ont rompu leurs liens diplomatiques avec le Qatar dans un effort commun pour l’isoler en raison de son soutien allégué au terrorisme.

Afin de manifester leur soutien au Qatar, les élus turcs se sont empressés de ratifier un accord militaire conclu en 2014, permettant ainsi le déploiement de troupes sur les bases de la Turquie qui se trouvent là-bas.

L’armée a indiqué qu’un contingent de 23 soldats est arrivé à Doha jeudi. La Turquie a également fait parvenir des provisions et de la nourriture par avions.

Dans un communiqué publié dimanche, le ministère turc des Affaires étrangères réitère que l’envoi de troupes turques au Qatar a contribué à la sécurité de la région et ne visait pas un pays en particulier.

Doha a récemment reçu une liste de 13 demandes envoyée par l’Arabie Saoudite, les Émirats arabes unis, l’Égypte et le Bahreïn. On réclame notamment que le Qatar coupe ses liens avec des groupes islamistes tels que les Frères musulmans ainsi que la fermeture du média Al-Jazeera.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!