Google Maps

GUATAPE, Colombie — Au moins six personnes sont mortes et 31 autres manquent à l’appel après qu’un bateau ayant environ 160 personnes à son bord eut coulé près de Medellín, en Colombie, ont indiqué les autorités, dimanche.

Le directeur de la police nationale, le général Jorge Nieto, a déclaré que les autorités tentaient d’identifier les victimes.

Une opération de secours à laquelle participaient des pompiers et des plongeurs était en cours dans le réservoir Guatape. Une flottille de bateaux récréatifs s’est précipitée vers le lieu du naufrage pour aller porter secours aux victimes.

Se fondant sur un rapport préliminaire, la responsable des services d’urgence du département d’Antioquia, Margarita Moncada, a d’abord fait état de 99 personnes secourues et de 40 autres qui étaient parvenues à se rendre sur une rive d’une façon ou d’une autre.

Elle a aussi mentionné que 9 personnes avaient été tuées.

Mais plus tard dimanche, le président Juan Manuel Santos est arrivé à Guatape et il a déclaré que 122 personnes avaient été secourues ou ont réussi à se rendre sur la rive en bonne condition. Six personnes sont mortes et 31 autres ont disparu, a-t-il dit.

L’armée de l’air a envoyé un hélicoptère.

Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux font voir un traversier à plusieurs ponts en train de couler.

«Il a coulé en quatre minutes», a raconté un témoin indirect, Daniel Giraldo, de Guatape.

Des survivants de la tragédie ont témoigné que le bateau, appelé l’El Almirante, semblait surchargé. Aucun des passagers ne portait un gilet de sauvetage.

Les autorités ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de l’accident.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!