Chadraabal Baramsai Chadraabal Baramsai / The Associated Press

OULAN-BATOR, Mongolie — Le candidat du parti au pouvoir en Mongolie a été éliminé au premier tour de l’élection présidentielle contre un homme d’affaires populiste et un nationaliste qui souhaite développer l’industrie minérale au pays, selon les résultats préliminaires, qui annoncent la tenue d’un deuxième tour.

Le candidat du Parti du peuple mongol, Miyeegombyn Enkhbold, a recueilli seulement 30 pour cent des quelque 1,3 million de votes dépouillés lundi, selon la Commission générale des élections.

L’homme d’affaires, Khaltmaa Battulga, du Parti démocrate, a terminé en tête avec 39 pour cent des voix, alors que le nationaliste Sainkuu Ganbaatar, du Parti révolutionnaire du peuple mongol, avait reçu 32 pour cent du vote.

Étant donné qu’aucun des candidats n’a réussi à obtenir plus de 50 pour cent des voix, un deuxième tour sera nécessaire. Battulga Khaltmaa et Sainkuu Ganbaatar seront dans la course pour devenir le cinquième président de la Mongolie depuis 1990.

Le pays de 3 millions d’habitants était perçu comme une oasis de stabilité démocratique depuis la fin du règne communiste il y a près de 30 ans, mais la crise économique a polarisé le paysage politique et les hautes sphères du pouvoir sont devenues de plus en plus corrompues.

Le scrutin vise à choisir le successeur du président Tsakhia Elbegdorj, du Parti démocrate, qui a complété le maximum de deux mandats consécutifs de quatre ans.

M. Enkhbold était perçu comme le candidat qui représentait la stabilité alors que la Mongolie montre des signes de relance économique.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!