Emrah Gurel/The Associated Press Des manifestants arrêtés lors de la marche dimanche.

ISTAMBOUL — Quarante-quatre personnes ont été détenues dans le cadre du défilé de la fierté gaie, en Turquie, qui avait été interdit par les autorités, selon l’agence de presse officielle Anadolu.

Ce même média indique que 20 des personnes qui ont été placées en détention «ont réagi contre» le rassemblement.

Des groupes ultranationalistes et religieux avaient menacé de s’en prendre à la 15e marche de la fierté gaie d’Istanbul.

Les organisateurs de l’événement ont de leur côté soutenu que 27 personnes qui ont tenté de prendre part au défilé interdit étaient parmi les détenus, dont deux mineurs et un militant danois. Ces dernières ont été libérées après avoir été interrogées, a-t-on précisé.

La police turque a eu recours à du gaz lacrymogène et à des balles de plastique pour disperser la foule de personnes qui défiait l’interdiction.

Le gouverneur d’Istanbul a banni le défilé de la fierté gaie pour la troisième année consécutive, évoquant des raisons de sécurité et de maintien de l’ordre public.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!