Evan Vucci | The Associated Press

NEW YORK — Le président américain Donald Trump a profité mardi de la rétractation d’une nouvelle par la chaîne CNN et du départ de trois de ses journalistes pour relancer ses attaques contre la crédibilité du réseau.

La nouvelle portait sur une rencontre qui aurait eu lieu, avant l’inauguration présidentielle, entre un proche de M. Trump et le patron d’un fonds russe d’investissement. CNN a accepté la démission des journalistes lundi.

M. Trump n’a pas perdu de temps à réagir, lançant sur Twitter mardi matin: «Wow, CNN a dû retirer une grosse histoire sur la ‘Russie’ et 3 employés ont dû démissionner. Et maintenant qu’en est-il de toutes leurs autres fausses histoires? FAUSSES NOUVELLES!»

Le texte mis en ligne par CNN jeudi n’était plus disponible vendredi. CNN s’est immédiatement excusé à Anthony Scaramucci, le membre de l’équipe de transition de M. Trump qui aurait participé à la rencontre.

L’auteur du texte, un dirigeant du bureau de CNN à Washington et le responsable des enquêtes pour le réseau ont tous démissionné.

CNN a expliqué que le texte ne respectait pas ses normes éditoriales. L’affaire porte un dur coup à un réseau que M. Trump accuse souvent d’inventer de «fausses nouvelles».

L’histoire n’a jamais été reprise en ondes par CNN. On ne sait pas quels éléments ont été jugés erronés, menant à son retrait.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!