Getty Images Elizabeth II

LONDRES — Le financement public des activités de la reine Élisabeth II grimpera l’an prochain à 82,2 millions de livres sterling (137,7M$ CAN), soit une hausse de 10M$ CAN.

Cette augmentation découle d’un calcul basé sur la performance du Crown Estate, qui détient de vastes propriétés immobilières à travers le pays.

Le responsable de la cassette royale, Alan Reid, a expliqué que la famille royale ne coûte annuellement à chaque contribuable britannique que l’équivalent d’un timbre (environ 1$ CAN) — ce qui, selon lui, représente un «excellent» investissement, considérant tout ce que fait et représente la reine pour le pays.

Le financement est aussi augmenté en raison des rénovations prévues au palais de Buckingham. Les travaux de 620M$ CAN doivent s’étirer sur dix ans.

Les voyages de la famille britannique ont coûté 7,5M$ CAN l’an dernier. Même un simple déplacement en train est dispendieux: par exemple, il a fallu débourser 32 000$ CAN pour que le prince Philippe se rende visiter la centrale nucléaire de Sellafield en octobre, à seulement 500 kilomètres de Londres.

En comparaison, un billet de train en première classe n’aurait coûté que 200$ CAN, en incluant le rabais consenti aux aînés.

Le rapport souligne enfin que la reine Élisabeth II a participé à 162 événements officiels au cours de la dernière année.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!