AP Rex Tillerson

WASHINGTON — Les États-Unis exhortent l’Arabie saoudite ainsi que d’autres États arabes à demeurer «ouvert à la négociation» avec le Qatar alors que ce dernier tente de résoudre une crise diplomatique majeure avec ses voisins.

Le secrétaire d’État américain Rex Tillerson a rencontré séparément, mardi, des émissaires du Koweït et du Qatar. Le Koweït tente de s’imposer comme médiateur pour régler le différend qui oppose le Qatar à ses voisins arabes, incluant l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis.

La porte-parole du département d’État Heather Nauert soutient que Rex Tillerson et les représentants du Koweït demandent à toutes les parties concernées de «faire preuve de retenue» afin de donner une chance aux pourparlers diplomatiques.

Cette déclaration survient après que le ministre des Affaires étrangères de l’Arabie saoudite, Adel al-Jubeir, eut déclaré à des journalistes, mardi, à Washington qu’il n’y avait aucun besoin de négocier, puisqu’il revient au Qatar de décider s’il accepte ou non la liste de demandes formulée par ses voisins.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!