NEW YORK — Une trentaine de personnes ont subi des blessures sans gravité mardi quand un wagon du métro de New York a déraillé.

Des dizaines de passagers ont dû évacuer en parcourant de longs tunnels sombres.

Les responsables ont expliqué par voie de communiqué, tard mardi soir, que l’accident a vraisemblablement été causé par du matériel entreposé incorrectement entre les rails.

Deux superviseurs ont été suspendus sans salaire pour la durée de l’enquête. Le service était revenu à la normale mercredi.

L’incident est survenu peu avant 10 h à Harlem.

Des photos publiées sur les médias sociaux montrent un côté du wagon de métro grandement éraflé après qu’il eut parcouru plusieurs mètres en frottant le mur d’un tunnel.

Des passagers ont expliqué que la voiture de métro a soudainement basculé pour ensuite vibrer violemment.

Ce déraillement survient dans la foulée de nombreux ennuis mécaniques survenus cet hiver et ce printemps et qui ont laissé, par moments, des passagers prisonniers du métro pendant plus d’une heure.

Des élus demanderont mercredi que l’État débloque un fonds d’urgence pour régler les nombreux problèmes mécaniques du métro de New York.

Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a qualifié le déraillement de «manifestation inacceptable de l’état actuel du système» de métro.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!