Adriana Sapone/The Associated Press Des migrants arrivent en Italie

ROME — Alors que le nombre d’opérations de secours atteint des records au large des côtes libyennes, l’Italie a menacé, mercredi, de bloquer l’accès à ses ports à certaines organisations qui viennent en aide aux migrants.

Mercredi seulement, quelque 10 000 migrants sont arrivés en Italie après avoir été secourus en mer au cours des derniers jours.

L’ambassadeur italien auprès de l’Union européenne, Maurizio Massari, a soulevé cet enjeu lors d’une rencontre avec le commissaire européen aux migrations Dimitris Avramopoulos, mercredi.

Celui-ci a convenu que la situation en Italie était «insoutenable» et que l’Union européenne était prête à accroître le soutien financier accordé à l’Italie pour gérer le flux de migrants.

L’Italie réfléchit à la possibilité d’interdire aux bateaux de secours qui ne battent pas pavillon italien d’accoster à ses ports, à l’exception des embarcations participant à l’opération de secours Frontex de l’Union européenne.

Certains de ces groupes ont été accusés par des procureurs italiens de collusion avec certains passeurs libyens.

Le bureau de M. Avramopoulos demande à l’Italie d’annoncer à l’avance ses intentions afin de permettre aux organisations concernées de planifier leurs opérations autrement.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!