The Associated Press

LITTLE ROCK, Ark. — Vingt-cinq personnes ont été atteintes par balle, tôt samedi, quand une fusillade a éclaté au milieu d’un spectacle de rap qui était présenté dans une boîte de nuit du centre-ville de Little Rock, en Arkansas.

La fusillade survenue au Power Ultra Lounge découle d’une dispute entre personnes qui se trouvaient à l’intérieur de l’établissement, a-t-on précisé, ajoutant que l’hypothèse d’un incident relié au terrorisme était écartée.

La police de Little Rock a affirmé que 25 personnes avaient été atteintes par balle et que trois autres souffraient d’autres types de blessures.

Tous devraient survivre, a-t-on dit.

Selon le chef de la police de Little Rock, Kenton Buckner, la dispute a éclaté à l’intérieur du bâtiment et il y avait «probablement plusieurs suspects tireurs».

La boîte de nuit, qui s’était fait retirer son permis d’alcool plus tôt dans la journée, sera finalement fermée, a annoncé le maire de Little Rock, Mark Stodola.

Cette fusillade survient à la suite d’une semaine marquée par une dizaine de fusillades au volant à Little Rock, la capitale de l’État de l’Arkansas. Toutefois, rien ne porte à croire que ces événements sont reliés.

«Le problème de criminalité de Little Rock semble s’intensifier», a souligné le gouverneur Asa Hutchinson dans un communiqué, ajoutant que les fusillades importantes faisaient les manchettes régulièrement, «culminant avec les événements de ce matin».

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!