The Associated Press

CULIACAN, Mexique — Au moins 19 personnes sont mortes au Mexique, lors d’affrontements entre des hommes armés et des policiers dans le nord-ouest du pays, où les homicides ont grimpé en flèche depuis la capture du baron de la drogue, Joaquin «El Chapo» Guzman.

Une fusillade avait d’abord éclaté vendredi et a fait deux victimes près d’un magasin à grande surface, à Villa Union, dans l’État de Sinaloa.

Les policiers avaient aussi été alertés par des appels d’urgence et des responsables municipaux qui avaient rencontré les présumés assaillants à bord de camionnettes.

D’importants coups de feu ont été échangés, et la police dit avoir abattu 17 suspects. Cinq policiers municipaux ont été blessés, mais leur état est stable.

Les autorités ont expliqué ces violences par une guerre entre différentes organisations criminelles dans l’État, qui abrite le cartel de Sinaloa.

Le porte-parole de la sécurité publique dans l’État, Genaro Robles Casillas, a affirmé en conférence de presse que les policiers croyaient que cet événement était lié au transport de drogues et à des combats pour contrôler le territoire.

L’État de Sinaloa est la région natale de plusieurs dirigeants criminels et les meurtres ont grandement augmenté depuis l’arrestation d’«El-Chapo».

À l’échelle du Mexique, le nombre d’homicides a également grimpé de 30 pour cent entre les mois de janvier et mars.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!