The Associated Press

BEYROUTH — Un incendie a éclaté, dimanche, dans un camp libanais de réfugiés syriens situé dans la vallée de la Bekaa, tuant au moins une personne.

D’immenses panaches de fumée noire s’accumulaient dans le ciel.

L’agence de presse officielle du Liban rapporte que l’incendie s’est déclaré au milieu de la journée, heure locale, près de la localité de Qab Elias.

Plus de 100 tentes ont été brûlées et une personne a perdu la vie, selon George Ketteneh, de la Croix-Rouge au Liban, qui citait les rapports d’incidents initiaux.

Ahmed Salloum, qui travaille pour les services d’urgence de Qab Elias, a dit que l’incendie avait transformé le camp de réfugiés en «cendres», ajoutant que seulement les salles de bain, situées à l’extrémité du campement, tenaient toujours en place.

Le Liban abrite plus d’un million de réfugiés syriens inscrits. La plupart d’entre eux résident dans des campements de la vallée de la Bekaa situés près de la frontière libano-syrienne.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!