The Associated Press

NEW YORK — Un médecin qui semble avoir été la personne que visait tout particulièrement l’ex-médecin de famille qui a ouvert le feu dans un hôpital de New York où il avait déjà travaillé dit n’avoir aucune idée pourquoi il aurait été ciblé.

La fusillade survenue vendredi au centre hospitalier Bronx Lebanon a fait une victime, la docteure Tracy Sin Yee Tam, et six blessés. Le tireur, Henry Bello, s’est ensuite enlevé la vie.

Le docteur Kamran Ahmed a indiqué au «New York Post» qu’il n’était pas le seul avec lequel M. Bello avait eu des problèmes.

Il a en outre précisé que ce dernier ne s’était jamais disputé avec lui, ajoutant ne pas savoir pourquoi l’assaillant avait évoqué son nom.

Un représentant des forces de l’ordre qui s’exprimait sous le couvert de l’anonymat a dit à l’Associated Press que M. Bello, quand il est arrivé au centre Bronx Lebanon muni d’un fusil caché sous le sarrau de laboratoire blanc qu’il portait, a demandé à voir un médecin qu’il tenait responsable de son départ forcé, en 2015, de l’établissement.

Le médecin réclamé n’était pas sur les lieux à ce moment.

M. Ahmed, qui se spécialise dans la détection hâtive de la démence et dans les traitements qui y sont associés, a dit que M. Bello «avait un problème avec presque tout le monde».

«C’est pourquoi ils l’ont renvoyé, parce que tant de personnes se sont plaintes.»

La victime, une médecin de famille qui était âgée de 32 ans, travaillait en temps normal dans une clinique satellite du Bronx Lebanon, ont indiqué des responsables de l’hôpital. Vendredi, elle remplaçait quelqu’un à l’établissement central.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!