The Associated Press

PARIS — De plus en plus de migrants partent de Libye pour essayer de rejoindre l’Europe en traversant la Méditerranée, a prévenu lundi l’agence onusienne des réfugiés.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) dit que 84 830 migrants et réfugiés ont rejoint les côtes de l’Italie cette année après être partis de Libye, soit une augmentation de 19 pour cent par rapport à l’an dernier.

Soixante-dix pour cent d’entre eux sont toutefois des «migrants économiques». Les autres sont des «gens qui ont besoin de protection», comme des réfugiés et des demandeurs d’asile.

Un nouveau rapport publié lundi par l’UNHCR souligne que la Libye, un pays essentiellement sans loi, est devenue une plaque tournante pour les migrants.

L’UNHCR ajoute que «la traite de personnes à des fins d’exploitation sexuelle» semble en hausse et touche surtout les Nigérianes et les Camerounaises. Les réseaux de criminels organisés s’internationalisent aussi de plus en plus.

Le document explique qu’environ la moitié des gens qui se rendent en Libye le font dans l’espoir d’y trouver en emploi, mais qu’ils se retrouvent ensuite catapultés vers l’Europe pour échapper à des conditions économiques impossibles, à l’exploitation et à la violence.

L’envoyé spécial de l’UNHCR pour le centre de la Méditerranée, Vincent Cochetel, a déclaré aux journalistes, à Genève, que rien ne permet de croire «à un ralentissement des déplacements vers la Libye, ce qui pourrait vouloir dire qu’un nombre élevé de gens continuent peut-être à chercher à quitter le pays en utilisant le trajet du centre de la Méditerranée».

Plus de 2000 personnes se sont noyées cette année en tentant de rejoindre l’Italie depuis la Libye, et l’UNHCR a prévenu par voie de communiqué que d’autres tragédies sont à craindre sans une intervention puisque l’été ne fait que commencer et que le beau temps rend la traversée plus attrayante.

Par ailleurs, la France, l’Allemagne et l’Union européenne ont promis d’augmenter le financement de la garde côtière libyenne et de rehausser les efforts pour aider l’Italie à gérer la marée humaine qui déferle sur elle. Quelque 10 000 migrants ont été secourus au cours des derniers jours.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!