Uncredited Uncredited / The Associated Press

DAMAS, Syrie — L’armée syrienne a suspendu temporairement ses opérations de combat dans le sud du pays, lundi, en prévision des discussions sur un cessez-le-feu avec les rebelles menées sous la supervision de la Russie.

L’annonce est survenue après qu’une importante faction rebelle du sud de la Syrie eut annoncé qu’elle ne participerait pas aux pourparlers de paix à Astana, au Kazakhstan, parce que le gouvernement n’a pas respecté les précédents accords de trêve.

Les deux camps ont participé à quatre rondes de pourparlers au Kazakhstan depuis le mois de janvier, en plus des négociations de paix supervisées par l’ONU à Genève. Les progrès se font toutefois attendre. Le cessez-le-feu décrété en mai a été violé à plusieurs reprises.

Selon l’annonce de l’armée syrienne diffusée par les médias officiels du pays, les opérations militaires seront suspendues jusqu’à jeudi «afin de soutenir le processus de paix et la réconciliation nationale».

Les délégués doivent commencer à rencontrer un médiateur de l’ONU et d’autres diplomates à Astana mardi.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!