AP

SÉOUL, Corée, République de — La Corée du Nord a tiré mardi un autre missile balistique en direction du Japon, ont confirmé les États-Unis.

L’armée américaine a déclaré avoir suivi un missile pendant 37 minutes, dont la trajectoire s’est terminée dans la mer du Japon.

Les autorités ont ajouté que le missile n’avait pas constitué une menace pour l’Amérique du Nord.

Pour sa part, le gouvernement japonais avait affirmé que le missile semblait être atterri dans une zone économique exclusive du Japon dans la mer du Japon, sans qu’il y ait de signalement de dommage à des navires ou des avions dans le secteur.

De plus, les États-Unis ont dit qu’il s’agissait d’un missile de portée intermédiaire.

Cet essai vient s’ajouter à une série d’autres récemment au moment où la Corée du Nord tente de se doter d’un missile de type balistique en mesure d’atteindre le territoire des États-Unis.

La Corée du Sud a affirmé par communiqué que le lancement, réalisé à l’approche des célébrations de l’indépendance du 4 juillet aux États-Unis, a été fait à partir de la province de Pyongan Nord.

La semaine dernière, le président sud-coréen Moon Jae-in et le président américain Donald Trump se sont attardés durant la majeure partie de leur entretien au développement des armes nucléaires par la Corée du Nord qui pose une menace aux deux alliés.

L’ambassadeur de la Chine aux Nations unies, Liu Jieyi, a prévenu lundi qu’une nouvelle accentuation de tensions déjà élevées avec la Corée du Nord risquait de créer une situation hors de contrôle, et que les conséquences seraient désastreuses.

En soirée, le président Trump s’est tourné vers Twitter pour réagir au plus récent tir de missile de la Corée du Nord et pour critiquer le leader nord-coréen Kim Jong-un.

Le président américain s’est demandé «si ce mec [Kim Jong-un] avait mieux à faire dans sa vie?».

Donald Trump a aussi écrit sur Twitter «qu’il est difficile de croire que la Corée du Sud et le Japon allaient accepter cette situation encore longtemps», avant d’ajouter que «la Chine allait peut-être faire une action de taille envers la Corée du Nord et mettre fin à ce non-sens une fois pour toutes».

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!