PARIS — Le président de la France, Emmanuel Macron, prend part mardi à une simulation de tir de missile à bord du dernier-né des sous-marins nucléaires français qui a été baptisé Le Terrible.

Le bâtiment nucléaire se déplace dans l’océan Atlantique près de l’Île Longue, au large de Brest, en Bretagne.

Le président Macron doit d’ailleurs passer la journée à la base militaire de l’Île Longue, un signal de l’appui de l’Élysée aux forces militaires dissuasives françaises.

Cette présence du président français dans le sous-marin Le Terrible survient quelques heures après que la Corée du Nord ait tiré, plus tôt mardi, un autre missile balistique. Après un envol de 37 minutes, le missile a terminé sa trajectoire dans la mer du Japon, selon les autorités des États-Unis.

La France est le seul pays de l’Union européenne (UE) qui dispose d’équipements nucléaires. La constitution française prévoit que la décision de lancer des missiles nucléaires appartient au président de la république.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!