MÉXICO — Au moins neuf personnes ont été tuées lors d’affrontements entre des voleurs présumés de carburant, dans le centre du Mexique.

Des voleurs actifs à l’est de la capitale, Mexico, siphonnent le carburant qui coule dans des oléiducs publics. Des affrontements éclatent régulièrement entre policiers et malfaiteurs, voire entre bandes rivales.

Les dirigeants de l’État de Puebla ont expliqué que les plus récentes violences ont éclaté lundi quand un groupe dirigé par un homme surnommé «El Cuije» — «Le lézard» — est parti à la recherche d’une autre bande pour lui extorquer de l’argent. Les hommes d’«El Cuije» ont abattu trois de leurs rivaux sur place et en ont kidnappé cinq autres, dont les corps calcinés ont été retrouvés un peu plus tard.

La fusillade a aussi coûté la vie à un policier dans le comté de Huehuetlan El Grande. Un autre policier et un dirigeant municipal ont été blessés.

Les criminels mexicains exigent fréquemment de l’argent aux autres criminels qui veulent sévir sur leur territoire, et cette portion de l’État de Puebla est contrôlée par les voleurs de carburant.

Des affrontements entre voleurs et soldats avaient fait dix morts en mai, dont quatre militaires.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!