AP Photo/Manu Fernandez Intervention policière en Espagne pour arrêter des membres de la mafia Camorra

MADRID — Trente-deux membres présumés de la Camorra (la mafia napolitaine) ont été arrêtés en Italie, en Espagne et en Allemagne.

Ils sont notamment soupçonnés de trafic de drogue et de blanchiment d’argent.

Les arrestations de mercredi découlent d’une enquête lancée par les forces de l’ordre italiennes après une saisie de drogue il y a deux ans, a expliqué Eurojust, l’agence qui coordonne la lutte au crime organisé sur le territoire de l’Union européenne.

La ville de Naples est le siège traditionnel de la Camorra, qui regroupe plusieurs clans différents.

Quatorze personnes ont été arrêtées à Barcelone, dans le nord-ouest de l’Espagne. La police espagnole a aussi perquisitionné plusieurs résidences, commerces et entrepôts.

Eurojust indique que les suspects expédiaient apparemment de grandes quantités de cocaïne vers l’Italie. Les profits étaient ensuite blanchis en étant réinvestis dans différents domaines.

L’agence européenne rapporte aussi des arrestations en Italie et en Allemagne. Près d’une tonne de drogue et cinq millions d’euros en liquide ont été saisis dans les trois pays.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!