Paul Sancya Paul Sancya / The Associated Press

FLINT, Mich. — Le Montréalais de 49 ans soupçonné d’avoir poignardé un policier à l’aéroport de Flint, au Michigan, a été formellement accusé, mercredi, d’avoir perpétré un acte de violence dans un aéroport international et d’y avoir entravé la sécurité.

Amor Ftouhi, un Canadien d’origine tunisienne, a répété plusieurs fois «Allahou akbar» («Dieu est grand») mercredi devant un tribunal fédéral à Flint, a rapporté le «Flint Journal».

L’accusé aurait prononcé ces mêmes mots lorsqu’il aurait attaqué le lieutenant Jeff Neville, le 21 juin, à l’aéroport situé au nord-ouest de Detroit.

Selon les autorités, le suspect aurait alors fait référence à des meurtres commis en Syrie, en Irak et en Afghanistan.

Jeff Neville a depuis obtenu son congé de l’hôpital. Il a pris part à un défilé de la fête de l’indépendance, mardi, dans la région de Flint.

L’attaque est survenue cinq jours après qu’Amor Ftouhi fut entré légalement aux États-Unis à Champlain, dans l’État de New York. Le FBI affirme qu’il transportait un couteau lorsqu’il a passé la frontière.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!