j.magno j.magno / The Associated Press

MANILLE, Philippines — Un puissant séisme qui a frappé à seulement quelques kilomètres sous terre a fait au moins deux morts et plus d’une centaine de blessés jeudi, dans le centre des Philippines.

La secousse de magnitude 6,5 s’est produite dans la province de Leyte. Elle a principalement été ressentie dans les villes de Kananga et de Jaro, selon les autorités sismologiques philippines.

Les autorités philippines prétendent que le séisme s’est produit à seulement deux kilomètres de profondeur, tandis que leurs collègues américains l’ont détecté à 6,5 kilomètres sous la surface.

Au moins une personne a été tuée et dix autres blessées quand un édifice s’est effondré à Kananga. Un nombre inconnu d’autres victimes sont prisonnières des décombres.

Le maire de la ville d’Ormoc, à 30 kilomètres de Kananga, a dit qu’une jeune femme a été tuée quand sa maison a été emportée par un glissement de terrain. Plus de 100 personnes ont aussi été blessées dans la région. Richard Gomez a ajouté que des édifices et des routes ont été endommagés, et que l’alimentation électrique de la ville a été automatiquement interrompue.

L’aéroport de la ville sera fermé à compter de vendredi pour une inspection.

Le typhon Haiyan avait fait plus de 7300 morts et disparus dans la région en 2013. Des villages entiers avaient été rayés de la carte et quelque cinq millions de villageois chassés de chez eux.

L’archipel philippin chevauche «le cercle de feu» du Pacifique, où les tremblements de terre et les éruptions volcaniques sont fréquents. Un séisme de magnitude 7,7 a fait quelque 2000 morts dans le nord du pays en 1990.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!