AP

WASHINGTON — Des scientifiques ont découvert une nouvelle particule subatomique qui pourrait aider à comprendre la force mystérieuse responsable de l’intégrité de la matière.

Des chercheurs du Grand collisionneur hadronique (LHC), en Europe, ont annoncé jeudi avoir très brièvement détecté un nouveau baryon qui, jusqu’à présent, n’existait qu’en théorie.

Les baryons sont des particules subatomiques composées de quarks. Les protons et les neutrons sont les quarks les plus courants. Les quarks sont des particules encore plus petites et se présentent sous six formes, deux courantes qui sont légères et quatre lourdes.

Les collisions à très haute vitesse du LHC ont donné naissance, pour une fraction de seconde, à un baryon baptisé Xi cc. La particule est composée de deux quarks lourds et d’un quark léger. Les deux quarks lourds tournent autour l’un de l’autre, et le quark léger tourne autour du duo.

Les baryons créés par la nature ont tout au plus un quark lourd.

Un chercheur a expliqué que cette découverte jette un nouvel éclairage sur la puissante interaction entre les particules, une des forces fondamentales de la nature.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!