NICOSIA, Chypre — Des discussions de haut niveau visant à réunifier les communautés de Chypre n’ont pas permis d’en arriver à une entente, notamment en raison de l’insistance de la Turquie à maintenir ses forces armées sur l’île et à conserver le droit d’intervenir militairement, a indiqué un responsable.

Le responsable a affirmé que les négociateurs avaient aussi échoué vendredi à s’entendre sur la division du territoire entre les Chypriotes grecs et les Chypriotes turcs dans la vision d’un projet de fédération. La source a parlé sous le couvert de l’anonymat, car elle n’était pas autorisée à dévoiler des détails de la rencontre.

Le responsable a indiqué que la Turquie avait également insisté sur le fait que tout accord de paix devrait accorder aux citoyens turcs le droit de se reloger et de transférer de l’argent, des services et des biens dans la Chypre réunifiée.

Des négociations marathons ont été tenues en présence du secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, dans la station alpine suisse de Crans-Montana.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!