Michael Sohn Michael Sohn / The Associated Press

HAMBOURG — Les leaders du G20 ont atteint «de bons résultats à certains niveaux» malgré un blocage avec les États-Unis sur la question de la lutte contre les changements climatiques, a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel, dont le pays était l’hôte du sommet qui s’est conclu samedi, à Hambourg.

Mme Merkel a indiqué que les discussions qui se sont clôturées samedi ont été par moment «difficiles», ajoutant qu’elle ne pouvait qualifier les choses «que comme elles sont».

Elle a toutefois relevé qu’un accord avait été durement arraché en matière de commerce, enjeu sur lequel «chaque mot a été pesé».

La déclaration finale des dirigeants maintient la position traditionnelle de rejet du protectionnisme du G20. On reconnaît toutefois dans le document que le commerce doit être mutuellement bénéfique et que les pays peuvent recourir à des mesures «légitimes» de défense pour protéger leurs marchés.

Dix-neuf des 20 membres du G20 ont réaffirmé que l’accord de Paris sur la lutte aux changements climatiques était «irréversible», a déclaré la chancelière allemande Angela Merkel, ajoutant que la déclaration finale du sommet qui doit prendre fin samedi à Hambourg, en Allemagne, «prend compte» du rejet de cette entente par les États-Unis.

Mme Merkel a qualifié la position des États-Unis de «regrettable».

Plus tôt samedi, le président russe Vladimir Poutine avait assuré que son pays respecterait ses engagements en vertu de l’accord de Paris. Le président français, Emmanuel Macron, avait salué cet engagement formulé, le qualifiant de «très important».

La Russie, le cinquième plus grand émetteur de gaz à effet de serre au monde, était parmi les 195 pays à avoir signé l’accord de Paris sur la lutte aux changements climatiques, conclu en 2015.

Moscou avait toutefois reporté sa ratification pendant au moins deux ans.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!