Matthias Schrader Matthias Schrader / The Associated Press

HAMBOURG — Des dizaines de milliers de personnes ont défilé pacifiquement dans les rues de Hambourg, samedi, au dernier jour du sommet du G20, quelques heures après des affrontements violents entre des émeutiers masqués et la police.

Marchant près des rues où des manifestations violentes ont eu lieu pendant la nuit, les manifestants chantaient, dansaient et jouaient de la musique alors que les dirigeants du monde se préparaient à quitter la ville portuaire allemande.

Le groupe éclectique de marcheurs, formé de familles, de Kurdes, d’Écossais et d’anarchistes, était escorté par des milliers de policiers.

Malgré les échauffourées des derniers jours, certains policiers avaient enlevé leurs casques et semblaient calmes.

Selon les organisateurs, quelque 78 000 manifestants ont participé, alors que la police avait estimé la foule à environ 30 000 personnes.

Le grand rassemblement a eu lieu quelques heures après les émeutes survenues dans le quartier de Schanzenviertel, situé à quelques mètres de l’endroit où se rencontraient les dirigeants du G20. Des centaines de policiers ont pénétré dans les édifices pour aller arrêter des émeutiers, qui les attaquaient à l’aide de barres de fer et de cocktails Molotov.

Environ 500 personnes ont pillé un supermarché dans le quartier, ainsi que d’autres petits commerces. Des voitures ont été incendiées alors que les manifestants avaient érigé des barricades.

La police annonce avoir arrêté 143 personnes et 122 sont restées détenues temporairement. Environ 213 policiers ont été blessés depuis le début des manifestations, jeudi soir. La police et les pompiers ne savaient pas combien de civils ont pu être blessés.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!