The Associated Press Nikki Haley.

WASHINGTON — L’ambassadrice de Donald Trump aux Nations unies prétend que «tout le monde sait» que la Russie s’est ingérée dans la dernière élection présidentielle aux États-Unis et dans le processus électoral de plusieurs autres pays dans le monde.

L’ambassadrice Nikki Haley a déclaré sur les ondes du réseau CNN, samedi, que la rencontre de M. Trump avec son homologue russe, Vladimir Poutine, était «très importante», car «(le président américain) voulait essentiellement le regarder dans les yeux» et lui dire que les États-Unis savaient que les Russes s’étaient ingérés dans la dernière élection.

«Tout le monde le sait», sauf le président. Plus tôt cette semaine, Donald Trump a dit aux journalistes en Pologne que «personne ne savait vraiment» qui s’était ingéré dans l’élection américaine. Il a reconnu l’implication probable des Russes, mais il a laissé entendre que d’autres pays pourraient avoir joué un rôle, sans les nommer.

Mme Haley a rétorqué samedi que le président Trump «savait» que les Russes s’étaient impliqués, tout comme le président Poutine, qui selon elle «ne l’admettra jamais».

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!