Axel Heimken/dpa via AP

HAMBOURG — Les militants antimondialisation ont poursuivi leurs manifestations dimanche, à Hambourg, en Allemagne, même si les chefs d’État du G20 avaient quitté la ville, le sommet s’étant terminé samedi.

La police a utilisé des canons à eau pour disperser des protestataires qui leur lançaient des pierres et d’autres projectiles.

Pendant les quatre jours de manifestations, 186 personnes ont été arrêtées et 225 autres détenues. Pas moins de 475 policiers ont été blessés dans les affrontements.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Sigmar Gabriel, a condamné les actes de violence, déplorant que la réputation de l’Allemagne avait été «sérieusement ternie» sur la scène internationale.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!