Esteban Felix Esteban Felix / The Associated Press

SANTIAGO, Chili — Des affrontements ont éclaté dans la capitale du Chili, lundi, à l’arrivée d’un autobus transportant un groupe de personnes qui protestaient contre la volonté du gouvernement de protéger les droits des enfants transgenres dans les écoles.

Des manifestants arrivés à bord de ce qu’ils appellent «l’autobus de la liberté» ont été accueillis par des défenseurs des droits des homosexuels près du palais présidentiel à Santiago.

Les deux groupes ont alors commencé à s’affronter et la police a eu recours à des canons à eau pour disperser la foule. Des journalistes sur place ont assisté à l’arrestation de quelques personnes, mais on ne sait pas s’il y a eu des blessés.

La manifestation avait été organisée par des conservateurs qui s’opposent à la loi sur l’identité de genre actuellement débattue au Congrès national chilien.

Au même moment, des chauffeurs de taxi bloquaient une importante artère à proximité pour dénoncer le service de transport Uber.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!