LONDRES — La rougeole a tué 35 enfants en Europe l’an dernier, une situation que l’Organisation mondiale de la Santé qualifie de «tragédie inacceptable» quand on sait qu’un vaccin permet d’éviter la maladie.

Ce bilan est presque trois fois plus lourd que celui de 2016, quand la rougeole avait fait 13 victimes. La maladie avait coûté la vie à trois enfants en 2015.

L’agence onusienne de la santé indique dans un communiqué publié mardi que la plus récente victime est un garçonnet de six ans mort en Italie, où on recense plus de 3300 cas et deux décès depuis juin dernier.

Le virus hautement contagieux a aussi fait 31 morts en Roumanie.

Les craintes qui entourent l’innocuité du vaccin incitent des milliers de parents à éviter de faire vacciner leurs enfants à travers l’Europe.

En mai, l’Italie a rendu obligatoires 12 vaccins pour les enfants afin de combattre ce que le gouvernement a appelé une «mauvaise information».

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!