The Associated Press Des inondations et des glissements de terrain ont fait au moins 28 morts depuis le milieu du mois de juin dans l'État d'Assam.

GAUHATI, Inde — Quatorze personnes ont possiblement perdu la vie dans le nord-est de l’Inde, mardi, quand elles ont été emportées par une gigantesque coulée de boue provoquée par les pluies de la mousson.

Un responsable local a dit que la coulée de boue a emporté six maisons dans le village de Laptap, dans l’État d’Arunachal Pradesh, ne laissant que peu de temps aux résidants pour s’enfuir.

Un élu a révélé que cinq corps ont été récupérés jusqu’à présent dans ce village du district de Papumpare. Des camps d’urgence ont été ouverts pour accueillir les gens évacués des zones montagneuses vulnérables aux coulées de boue.

Les pluies diluviennes nuisent aussi aux déplacements terrestres, et elles ont interféré avec l’alimentation en électricité et en eau potable. La capitale régionale, Aizawl, a notamment été touchée.

Des inondations et des glissements de terrain ont fait au moins 28 morts depuis le milieu du mois de juin dans l’État d’Assam, également dans le nord-est de l’Inde. Environ 500 000 personnes ont été chassées de chez elles dans 800 villages répartis à travers les 27 districts de l’État. Environ 20 000 personnes se sont réfugiées dans des camps d’urgence.

Les inondations mortelles sont fréquentes pendant la saison de la mousson, qui s’étire entre les mois de juin et septembre.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!