AP Madonna

BLANTYRE, Malawi — Madonna a été accueillie au Malawi, mardi, où elle a inauguré l’établissement de soins pédiatriques financé par son organisme de bienfaisance et qui porte le nom de l’un de ses quatre enfants adoptés dans ce pays pauvre du sud de l’Afrique.

Durant la cérémonie, le président Peter Mutharika a déclaré que le Malawi avait maintenant «adopté» la chanteuse comme elle a elle-même adopté ses enfants.

Madonna, qui a grandi sans sa mère, a affirmé qu’elle voulait donner ce qu’il y a de mieux aux enfants malawites, les encourageant à «ne jamais laisser tomber leurs rêves».

L’Institut Mercy James de chirurgie et soins intensifs pédiatriques, situé dans l’hôpital central Reine Élisabeth à Blantyre, a été construit en collaboration avec le ministère de la Santé du Malawi.

L’établissement a déjà commencé à offrir certains soins et selon la chanteuse, il a effectué sa première opération la semaine dernière.

Les quatre enfants qu’elle a adoptés au Malawi sont David Banda, Mercy James, Stelle et Estere. L’aile pédiatrique a été nommée Mercy James, comme sa fille de 11 ans.

L’organisme de Madonna, Raising Malawi, a été fondé en 2006 et vise à aider les orphelins et les enfants. Il a contribué à construire des écoles et a financé la nouvelle aile pédiatrique, dont la construction avait commencé en 2015. Elle comprend trois salles d’opération, une clinique de jour et une salle de 45 lits.

Madonna avait visité les lieux l’an dernier.

«Quand on regarde dans les yeux des enfants dans le besoin, où qu’ils soient, un être humain veut faire n’importe quoi et tout ce qu’il peut faire pour aider», a-t-elle dit dans une déclaration envoyée à l’Associated Press.

«À ma première visite au Malawi, je me suis engagée à faire exactement cela.»

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!