AP Zaur Dadayev

MOSCOU — L’homme reconnu coupable d’avoir abattu l’opposant russe Boris Nemtsov en pleine rue, à quelques pas du Kremlin, a été condamné jeudi à 20 ans de prison.

Les procureurs avaient réclamé la prison à vie pour Zaur Dadaïev pour ce meurtre commis en 2015. La procureure Maria Semenenko n’exclut pas de porter la peine plus clémente en appel.

Un proche collaborateur de M. Nemtsov, Ilya Yachine, a tourné la sentence de «20 ans pour une vie humaine» en dérision.

Quatre autres personnes qui ont trempé dans l’assassinat du dissident ont écopé de peines allant de 11 à 19 ans de prison.

M. Nemtsov comptait parmi les principaux adversaires du président Vladimir Poutine. Au moment de son meurtre, il terminait un rapport sur l’implication de l’armée russe dans le conflit dans l’est de l’Ukraine et l’annexion de la Crimée. Le rapport a été publié trois mois plus tard.

Dadaïev est un ancien officier des forces de sécurité du leader tchétchène Ramzan Kadyov, un proche de M. Poutine. Les alliés de M. Nemstov dénoncent que l’enquête ne se soit pas intéressée au rôle possible de M. Kadyov.

Les enquêteurs russes assurent que l’enquête pour identifier les cerveaux de l’attentat n’est pas terminée.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!