AP

LONDRES — La police britannique tentait vendredi d’élucider cinq attaques à l’acide perpétrées en moins de 90 minutes par des hommes à mobylette.

La Police métropolitaine croit que ces attaques, qui ont commencé tard jeudi soir, sont reliées.

Deux individus à bord d’une mobylette ont lancé un produit toxique au visage du conducteur d’une autre mobylette, un homme de 32 ans, avant de s’enfuir avec son véhicule.

Le même crime a ensuite été répété plusieurs fois à travers l’est de Londres. Une victime, un homme d’une vingtaine d’années, a été défigurée.

Un adolescent de 16 ans soupçonné de vol et de voies de fait graves a été arrêté. La police demande l’aide du public pour obtenir plus d’informations.

La police londonienne dit que le nombre d’attaques perpétrées avec des liquides corrosifs est passé de 261 en 2015 à 454 en 2016. Certaines semblent reliées aux gangs de rue, d’autres au vol de voitures et de motos.

Des élus demandent maintenant des règles plus strictes pour encadrer la vente et le transport de liquides dangereux, comme l’acide sulfurique.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!