HONOLULU — Trois personnes ont péri et 12 autres ont été blessées dans un incendie qui s’est déclaré vendredi soir dans un gratte-ciel résidentiel d’Honolulu, à Hawaii.

Les trois victimes ont été découvertes dans un même appartement au 26e étage de l’édifice, qui en compte 36, rapporte le chef des pompiers Manuel Neves. C’est à cet étage que le feu aurait éclaté avant de se propager aux étages supérieurs. Des 500 appartements, seuls ceux immédiatement avoisinants ont dû être évacués.

Les flammes ont fait rage pendant quatre heures.

Les résidences Marco Polo, construites en 1971, ne sont pas munies de gicleurs. Le gratte-ciel compte un total de 500 appartements et est situé à proximité du quartier touristique de Waikïkï.

Quatre des blessés, dont un pompier, se trouvent dans un état critique.

Un refuge a été mis en place dans une école avoisinante pour héberger la cinquantaine d’évacués.

Le maire d’Honolulu, Kirk Caldwell, a fait part de son intention d’examiner la possibilité de rendre obligatoire l’installation de gicleurs dans les vieux édifices.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!