Neuf personnes sont mortes emportées par les eaux ce week-end alors qu’elles se baignaient dans un ruisseau de la forêt nationale de Tonto, en Arizona. Le groupe s’est fait surprendre par un torrent éclair causé par des pluies en amont.

Un jeune de 13 ans était toujours porté disparu, dimanche.

Le shérif du comté de Gila, David Hornung, a déclaré que le groupe s’était réuni pour un séjour dans les Cold Springs, un lieu de baignade populaire situé à 160 km au nord de Phoenix. Les proches et amis jouaient dans l’eau samedi après-midi quand un mur d’eau boueuse s’est jeté sur eux.

Hornung estime que les flots ont déferlé pendant 10 minutes, atteignant plus de 6 pieds (1 m 80) de hauteur et 40 pieds (12 m) de largeur.

Âgés de 2 à 60 ans, les plaisanciers s’étaient installés pour profiter d’une chaude journée d’été alors que, plusieurs kilomètres en amont, un orage déversait des pluies abondantes sur la montagne.

Disa Alexander, une randonneuse, approchait de l’endroit de baignade, au confluent de Ellison Creek et de la East Verde River, quand les eaux ont soudainement déferlé. Elle a aperçu un homme portant un bébé s’accrocher à un arbre. Près de lui, sa femme était également accrochée à un arbre. S’ils avaient été emportés par le courant, ils auraient été projetés dans une chute haute de 20 m, a relaté Mme Alexander.

D’autres randonneurs et elle ont tenté d’atteindre les gens en danger, mais sans succès. Les secours sont arrivés quelque temps après. «En 20 secondes, des centaines et des centaines de litres d’eau se sont déversés, transportant des débris et des arbres, a témoigné Mme Alexander. Ça ressemblait à une énorme coulée de boue.»

Une vidéo qu’elle a publiée sur les réseaux sociaux montre des torrents d’eau s’engouffrant dans des canyons de roche rouge, typiques de l’Arizona. «J’aurais pu mourir!» s’exclame-t-elle dans la vidéo, où on peut voir les gens dans les arbres et les sauveteurs qui arrivent sur les lieux.

Les secours ont retrouvé les corps de cinq enfants et de quatre adultes, certains à plus de 3 km en aval de la rivière. Ils n’ont toujours pas été identifiés. Quatre autres baigneurs avaient été sauvés samedi et transportés à l’hôpital dans un état d’hypothermie.

Le service météorologique national, qui avait émis une mise en garde d’inondations, estime que près de 40 mm de pluie se sont abattus sur la région en moins d’une heure. L’orage a éclaté à environ 13 km en amont d’Ellison Creek, inondant le canyon où se trouvaient les baigneurs.

«Ils n’ont eu aucun avertissement. Ils ont entendu un grondement, et l’eau était déjà sur eux», a déclaré le chef du service d’incendie de Water Wheel, Ron Sattelmaier.

Bien que des orages avaient éclaté un peu partout dans la région, il ne pleuvait pas à Cold Springs au moment de la tragédie. L’Arizona est connu pour son climat sec, mais il reçoit d’importantes quantités de pluie l’été, durant la mousson.

Des inondations soudaines et mortelles dans les canyons sont survenues dans le passé. En 2015, sept personnes sont mortes au parc national de Zion, en Utah, alors qu’elles sont restées prises dans un canyon extrêmement étroit et d’une centaine de mètres de profondeur.

En 1997, onze randonneurs ont été tués près de Page, en Arizona, après qu’un mur d’eau, provenant d’un orage à quelques kilomètres de distance, s’est déversé dans le Lower Antelope Canyon.

Aussi dans Monde :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!