AP

JÉRUSALEM — Des leaders musulmans ont appelé lundi au boycott d’un lieu saint de Jérusalem après qu’Israël y eut installé des détecteurs de métal dans la foulée d’une récente attaque meurtrière.

Vendredi, un bain de sang avait mené à la première fermeture de l’enceinte en plusieurs décennies par l’État hébreu. Le site — désigné par les musulmans comme l’esplanade des Mosquées et comme le mont du Temple par les juifs — avait été le théâtre d’un bain de sang plus tôt dans la journée, lorsque trois citoyens israélo-arabes ont ouvert le feu, tuant deux policiers avant d’être à leur tour abattus.

Les autorités israéliennes ont permis aux croyants d’y entrer à nouveau dimanche, après la mise en place de mesures de sécurité accrues qu’a dénoncées le Waqf, l’organe jordanien qui administre le site.

Des dizaines de croyants ont refusé de se soumettre à ses nouvelles mesures de sécurité, s’agenouillant plutôt à l’extérieur de l’enceinte pour prier. Selon les médias israéliens, certains ont tenté d’empêcher les autres pèlerins d’y entrer, causant quelques bagarres.

Les policiers soutiennent que malgré ce climat tendu, des centaines de visiteurs ont accédé au site depuis sa réouverture.

Dans un communiqué conjoint avec d’autres groupes islamiques, le Waqf a invité lundi les musulmans à «rejeter et boycotter toutes les mesures d’agression israéliennes, dont le changement du statu quo historique» par cette installation de détecteurs de métal.

Le statut délicat de ce sanctuaire est un enjeu central du conflit israélo-palestinien et toute modification aux arrangements l’entourant peut raviver les tensions dans la région.

Sa fermeture avait conduit à des manifestations en Jordanie, pays qui agit à titre de gardien du site. Selon une source gouvernementale, la Jordanie, qui s’oppose à tout changement de la sorte sans le feu vert du Waqf, n’a pourtant pas été consultée par Israël.

Le mont du Temple, non loin du mur des Lamentations, est le lieu le plus saint aux yeux des juifs. Les musulmans le considèrent pour leur part comme leur troisième lieu saint, après la Mecque et Médine. Il abrite la mosquée al-Aqsa et le dôme du Rocher.

Aussi dans Monde :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!